Signer un Contrat avec un LABEL : Conseils de NÉGOCIATION (#4)

PDF

Aujourd’hui, je voudrais évoquer une croyance bien ancrée chez beaucoup de personnes, pas seulement dans la musique d’ailleurs.

C’est une idée qui me fait hurler réagir, tout particulièrement en tant que juriste.

C’est l’idée qui consiste à croire que :

“Si tu n’as pas confiance… surtout il FAUT signer un contrat !”

Ce conseil est ignoble. Ne le suis pas s’il-te-plait…

Parce qu’en fait, c’est tout le CONTRAIRE !!

Tu signes un contrat PARCE QUE tu as CONFIANCE !!!!

Un contrat, C’EST une relation de confiance.

L’idée selon laquelle tu dois signer un contrat parce que tu n’as pas confiance m’horripile.

Je sais que ça fait partie des choses que l’on peut entendre dans les affaires. Bien entendu, certaines situations sont complexes et exigent des compromis.

Mais tu auras compris que je ne partage pas cette vision.

Moi j’ai un seul conseil pour toi. Tu prends ou tu prends pas.

 

SI TU N’AS PAS CONFIANCE : Ne signe pas, ne conclue pas l’affaire, ne t’engage pas.

En tout cas, pas toute de suite.

Pas tant que tu n’as pas tous les éléments qui vont te permettre de faire un choix éclairé.

 

Si tu as une vision sur le long terme de ta carrière, et surtout, SI TU AS FOI en ton travail, tu vas chercher à collaborer avec de vrais partenaires qui vont t’aider à développer ton projet.

Un contrat : un engagement souvent sur le long terme

Il est affreux d’imaginer passer 5, 10, 15 ans à travailler avec des gens en qui on n’a pas confiance, non ?

Et céder tes droits d’auteur ou tes droits voisins pour sûrement plusieurs décennies à des personnes en qui tu n’as pas confiance, ça t’enchante pas non ?

De l’autre côté, tes partenaires vont devoir, eux aussi, consacrer et investir du temps, de l’énergie, de l’argent, des compétences pour t’aider à faire avancer ton projet (qui va devenir également leur projet).

Donc eux aussi, ils vont devoir avoir confiance en toi et en ton travail.

Être responsable de ses choix, respecter sa vie, décider d’être libre, choisir ses partenaires, faire confiance, tout ça c’est pareil.

Ça demande le même investissement, la même attention, la même exigence.

Les personnes, et notamment les artistes et jeunes entrepreneurs, que j’ai vu aller malheureusement droit dans le mur, sont souvent ceux qui n’ont pas écouté leur intuition, ceux qui se sont engagés alors qu’ils n’avaient pas vraiment confiance. Voire ceux qui ne se sont même pas posés la question de la confiance, de la liberté de choix et de la responsabilité…

Donc n’oublie pas c’est TOI qui choisis quels sont les principes qui vont guider ta vie d’entrepreneur·e, ta carrière d’artiste et tes activités professionnelles.

Mais attention, la confiance, ce n’est pas être bêtement aveugle.

Faire confiance intelligemment

Souvent, quand on pense à “faire confiance”, il arrive qu’on pense aussi à cette expression : “trop bon, trop con”.

Sans philosopher sur cette expression (qui m’horripile aussi, décidément), il faut effectivement veiller à rester dans l’équilibre.

Mais je pense que tu auras compris ce que je veux dire.

Faire confiance, ce n’est pas croire que tout le monde est gentil et dire oui à tout. Sûrement pas.

Faire confiance, ça veut déjà dire écouter son intuition, son instinct. C’est également une décision, celle d’accorder sa confiance. Et puis, ça veut dire également comprendre à quoi tu t’engages et à quoi ton partenaire s’engage également.

Faire confiance, c’est un choix.

C’est une décision prise consciemment. En ayant pris en compte tes objectifs et ceux de ton partenaire.

Faire confiance, ça veut dire chercher et sentir un équilibre commercial, économique, humain. Pour avancer ensemble.

En tout cas pour moi, c’est ça faire confiance intelligemment.

Article rédigé par  : Jennifer ESKIDJIAN

Article rédigé par : Jennifer ESKIDJIAN

Juriste, Formatrice, Fondatrice du site À ContreTemps

Tu peux partager cet article sur les réseaux sociaux :

LinkedIn
Twitter
Pinterest
Tu veux rester connecté ?

Si tu veux recevoir des infos utiles, des réflexions, des outils, des partages… je t’accueille avec plaisir dans la Newsletter ! Inscris-toi juste ici :

.

J’accepte de recevoir les informations régulières du site. Mes données personnelles seront traitées conformément à la politique de confidentialité du site. Je peux me désabonner à tout moment par le lien figurant en bas de chaque email.

Les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

D'autres articles à lire :

Tu entends parler de producteur musical, de producteur phonographique ou même encore de producteur de disques. Mais qu’est-ce qu’il y a vraiment derrière ce terme ?

Lire la suite »

Tu as besoin d’un coup de pouce pour financer ton album ? Besoin d’argent pour enregistrer, payer les musiciens, ou bien pour financer la promotion

Lire la suite »

Quelles différences entre distribution digitale et agrégation de contenus ? Et pourquoi c’est important de savoir.

Lire la suite »