[Mythes & Bullshits de la Musique] #7 – “T’occupe ! Le Droit c’est pour les Experts”

Un énorme malentendu qui pèse dans le monde de la musique (et dans la tête des artistes et jeunes entrepreneurs). Il est temps que ça cesse.
PDF

Aujourd’hui, je voulais dégommer un gros MALENTENDU que j’observe depuis longtemps dans la Musique et particulièrement chez les artistes :

NON. NON. ET NON !!

Les questions juridiques ne sont PAS de la bouillie intellectuelle RÉSERVÉES à quelques EXPERTS en costume- cravate.

Je crois qu’il est sérieusement temps d’abandonner cette idée.

Parce que, si tu savais le nombre de personnes que je rencontre avec cette vieille croyance infiltrée dans leurs pensées.

Est-ce que, toi aussi, c’est ce que tu te dis parfois… ?

Mais, en réalité….

T’as raison.

En fait, c’est vrai. 

Les questions juridiques, administratives et financières SONT réservées à quelques “experts en costume-cravate”.

C’est une réalité aujourd’hui.

Et ça les arrange aussi très bien qu’on croie ça.

Ça les arrange que les artistes ne s’intéressent pas aux questions de droits.

Et SURTOUT PAS aux questions d’argent.

 

Tu comprends pas ?
Laisse ! Je m’en occupe.
Tiens, signe là.

 

Pendant des décennies, de nombreux artistes se sont fait rouler dans la farine en abandonnant volontairement leur pouvoir de décision aux mains de quelques “experts” ou expertes.

Tu veux qu’on refasse l’historique de tous ces musiciens et musiciennes qui se sont retrouvés sans RIEN, après avoir pourtant donné des centaines de concerts, vendu des millions de disques ?

Tu veux qu’on remonte dans les années 50, 60, 70, 80, 90….?

Et bien sûr que ça ne concerne (malheureusement) pas que les artistes ni que la musique.

C’est un miroir de ce qui se passe absolument PARTOUT ailleurs.

PARTOUT : dans nos systèmes agricole, alimentaire, bancaire, monétaire, politique, scolaire, éducatif, hospitalier, amoureux, religieux…

Une poignée “d’experts” décide pour nous tous.

Après, quand ça va mal, notre réflexe, c’est d’accuser les autres.
Forcément.
C’est plus facile.

Accuser les “experts en costume-cravate”, les crapules, les producteurs véreux, les requins, les majors, les capitalistes, et qui tu veux d’autres.

Eh bien, je te propose une autre version. Un autre regard.

Plus inconfortable, peut-être.

Plus utile pour ta vie et plus constructive, c’est sûr.

Et même, plus optimiste en réalité.

Ma vision est que :

Si ces artistes se font embobiner, et se retrouvent ruinés pour certains, c’est à cause de leur grande PEUR des questions juridiques, administratives et financières.

C’est à cause de cette peur d’affronter les questions de droits et d’argent, que ces artistes décident d’abandonner leur responsabilité aux mains du premier “professionnel” venu qui accepte “gentiment” de s’occuper d’eux.

C’est à cause de croyances comme :

Le droit c’est trop compliqué, c’est pas pour moi !

J’ai pas fait d’études, j’y comprends rien aux contrats moi…

Je suis artiste, moi, je créé. L’administratif, c’est pas mon truc…

Les budgets, les chiffres, ça me fait mal à la tête !

 

Mais je me demande quelque chose :

À QUI ça REND SERVICE ces croyances-là ?

Aux artistes qui ont fini ruinés ou au placard ?

Moi, je n’ai envie de te dire qu’une chose :

Si parfois ces pensées te traversent l’esprit, alors tu peux te souvenir que :

Tu es capable de sentir ce qui est bien pour toi.
Tu es capable de faire confiance à quelqu’un.
Tu es capable d’observer.
Tu es capable d’écouter.
Tu es capable de réfléchir.

Tu es capable de dire oui.
Tu es capable de dire non.

DONC :

Tu es capable de prendre en main ta carrière d’artiste et/ou ton projet d’entreprise (et ta vie…).

Tu es capable de gérer les questions juridiques, administratives et financières liées à tes projets.

Pour terminer et pour qu’on soit bien d’accord :

Je n’ai absolument RIEN contre les “costumes-cravate” !!!

Des experts – et expertes ! – en chemises à fleurs et en tong au bord d’une piscine, c’est exactement pareil : Tu ne leur abandonnes PAS ton pouvoir de décision et la responsabilité de tes choix. C’est ça qu’il faut retenir.

Et du coup… TRÈS IMPORTANT AUSSI :

Je n’ai absolument rien, non plus, contre… LES EXPERTS !! 🙂

Parce que, quand je dis, que tu es capable de comprendre, de gérer et de décider ce qui est bien pour ta carrière ou ton entreprise :

Évidemment que ça ne veut PAS DIRE que tu vas pouvoir TOUT faire, tout·e SEUL·E

Évidemment que NON.

De nos jours, dans quasiment TOUS les domaines, TOUS, il est hyper utile, voire indispensable de solliciter l’aide d’un “expert” (= quelqu’un qui a plus de connaissances et d’expériences que toi sur un sujet).

On passe notre temps à chercher sur Internet des gens “plus experts” que nous sur un sujet : cuisine, bricolage, sport, jardinage, spiritualité, santé… continue la liste à l’infini…

D’ailleurs, tu es certainement toi aussi déjà expert·e dans ton domaine.

Donc bien sûr que oui :

L’expertise, c’est important. C’est précieux. C’est recherché.

Mais un expert est là pour T’AIDER à comprendre et à faire un choix éclairé.

JAMAIS pour décider à ta place.

Surtout pas.

C’est ça que j’ai à cœur de transmettre à travers ce site et le cours en ligne Accord Parfait : t’aider à comprendre, pour que tu puisses faire tes propres choix.

Article rédigé par  : Jennifer ESKIDJIAN

Article rédigé par : Jennifer ESKIDJIAN

Juriste, Formatrice, Fondatrice du site À ContreTemps

Tu peux partager cet article sur les réseaux sociaux :

LinkedIn
Twitter
Pinterest
Tu veux rester connecté ?

Si tu veux recevoir des infos utiles, des réflexions, des outils, des partages… je t’accueille avec plaisir dans la Newsletter ! Inscris-toi juste ici :

.

J’accepte de recevoir les informations régulières du site. Mes données personnelles seront traitées conformément à la politique de confidentialité du site. Je peux me désabonner à tout moment par le lien figurant en bas de chaque email.

Les commentaires

2 réponses

  1. Bonjour Jennifer

    super article, beaucoup de rappeurs des 90’s ont laisser les labels s’occuper de leur contrat, & ont laisser des gens leur vendre du rêve & les prendre pour des pigeons, il est temps de dire stop & lever pour ses intérêts .

    1. Oui, tout à fait. Merci pour ton message Jamil !
      Pendant que certains rappeurs faisaient les gros durs dans leur clip, ils se faisaient complètement pigeonner en signant des deals pourris. Du coup la grosse montre et la grosse voiture… bah c’était juste dans le clip en fait ! Bref.

      Il est temps en effet que les artistes se rendent compte qu’ils sont LARGEMENT CAPABLES de comprendre les enjeux économiques et juridiques de la musique, et qu’ils apprennent à préserver leur intérêts.

      Heureusement, les temps changent 🙂 <3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

D'autres articles à lire :

Un énorme malentendu qui pèse dans le monde de la musique (et dans la tête des artistes et jeunes entrepreneurs). Il est temps que ça cesse.

Lire la suite »

Voici un article que j’avais rédigé en 2019 sur le site Droit de la Musique où je m’adressais tout particulièrement aux musiciens et musiciennes.  

Lire la suite »

Voici une série d’articles rédigés en 2019 quand le blog s’appelait encore “Droit de la Musique”. Je m’adressais aux artistes qui débutaient leur carrière et

Lire la suite »